Une page s’est tournée

Ce week-end, au milieu de ce tumulte intérieur qui ne m’a laissé ces derniers temps que de rares moments de vraie lucidité, des moments où je me sens à nouveau moi-même et habitant pleinement ma vie, j’ai compris que quelque chose avait définitivement changé en moi.

Comme si tout ce qu’il m’avait dit depuis des années prenait peu à peu un sens.

Certains de ses mots me sont restés en mémoire depuis des années, un peu comme j’aurais gardé un livre écrit dans une langue étrangère que je ne maîtrise pas mais dont le titre m’aurait semblé plein de promesses, ou dont la couverture aurait déchiré un voile cachant jusque là une petite lumière très brillante en moi.