Peut-on être à la fois but et chemin ?

Quand je ne pense qu’à ma destination, à ce que je dois faire, j’ai le sentiment de ne pas être dans l’instant présent. Je vois le but à atteindre comme un obstacle à ma tranquillité, je ne serai tranquille qu’après.

Le problème, c’est que les buts s’enchaînent. Les périodes de vrai calme sont rares.

J’ai de plus en plus souvent l’idée que je vais arriver à la fin de ma vie en ne l’ayant pas vécue. J’aurais toujours eu quelque chose en ligne de mire, j’aurais toujours pensé à après.

C’est pour ça qu’aujourd’hui, arrivée à un âge réputé de sagesse, je m’interroge. Ou bien je m’interroge juste parce que je vois la portion de temps devant moi qui diminue, je ne sais pas.

Ce que je sais, c’est que je peux être dans l’instant présent. C’était une défaillance qui se corrige peu à peu. Par contre, est-ce que je peux rester ancrée dans le présent si j’ai un but en tête ? Ou même simplement un idéal ? Les deux sont-ils seulement compatibles ?