Je comprends peut-être pourquoi vous ne compreniez pas

Cette phrase de M me revient : « De toute façon je n’ai jamais rien compris quand vous me parliez de vos tringles ». A partir de cette phrase, réelle, j’ai inventé un début de dialogue, une interrogation en direct que je pourrais peut-être avoir maintenant, mais qui n’était pas envisageable à l’époque car j’étais trop dépendante son…

Lire la suite